Auteur/autrice : Canoes-Loisirs

Nos conseils canoë et kayak

Bienvenue sur notre page dédiée aux conseils pour la pratique du canoë-kayak ! Que vous soyez un débutant enthousiaste ou un pagayeur expérimenté en quête de nouvelles astuces, nous sommes là pour vous fournir des informations précieuses afin d’améliorer votre expérience sur l’eau. Explorez nos conseils pratiques, nos recommandations de sécurité et nos techniques de pagayage pour tirer le meilleur parti de vos aventures en canoë-kayak.

Comment se déroule une Descente en Canoë sur la Dordogne ?

La Dordogne, en quelques mots, c’est : des châteaux, des villages médiévaux, des grottes naturelles, Lascaux, la Préhistoire, la gastronomie, les rivières, les paysages, et… le canoë. Quand on a déjà descendu l’Ardèche ou le Tarn, on a déjà une petite idée, mais quand on est totalement novice dans cette pratique, comment ça se passe ? Nous entendons souvent ces questions : ” Est-ce qu’il y a beaucoup de courant ?” ” On réserve ou pas ?” ” On revient comment à votre voiture ?” ” Je ne suis pas sportif, est-ce que ça va aller ?” ” Est-ce que mon fils de 5 ans peut en faire ?” “Est-ce que je peux amener mon chien ?” On vous explique ! Est-ce qu’il y a beaucoup de courant sur la Dordogne? Pour commencer, répondons à cette question que nous entendons le plus. Pour vous rassurer, sachez que la Dordogne est une rivière de classe 1, c’est à dire une rivière de niveau très facile. Classe 1 : “Cours d’eau calmes et réguliers très faciles à naviguer, ne comprenant, au maximum, que de très légères pentes et remous.” (1) Autant dire que ce n’est pas du canyoning ni du rafting que nous proposons sur notre paisible rivière. La descente est accessible dès l‘âge de 5 ans jusqu’à 99 ans et plus ! C’est dire la simplicité ! Elle n’en est pas monotone pour autant. Nous avons la chance d’avoir un patrimoine culturel extrêmement riche tout au long de la Dordogne, avec de nombreux châteaux et villages. Et la Dordogne est classée au Réseau mondial des réserves biosphère depuis 2012. Donc pour faire bref, sur la Dordogne vous aurez le temps d’apprécier châteaux, villages et nature, à votre rythme, sans rapides ni cascades. Comment se déroule la descente ? On réserve ou pas ? Imaginez-vous pour vos prochaines vacances. On est en plein mois de juillet, vous venez d’arriver dans votre camping, dans votre hôtel ou dans votre gîte pour passer une semaine en Dordogne. Vous avez fait quelques recherches concernant les activités incontournables à faire et en plus votre hôte vous conseille de faire une descente en canoë. Vous comprenez vite que dans la semaine, vous serez à un moment donné dans un canoë ! Ni une ni deux, vous réservez votre descente, par téléphone, ou sur notre site. Hors juillet août, ce n’est pas nécessaire de réserver, présentez-vous entre 9h30 et 15h30 pour débuter votre parcours. Faire une descente en canoë sur la Dordogne, c’est aussi incontournable que d’aller voir la Tour Eiffel à Paris ! Le jour J : arrivée et équipement Le jour de votre réservation, programmez le GPS sur Canoës Loisirs, Vitrac Port. Nous sommes à 8km au sud de Sarlat, juste après le pont de Vitrac-port, sur votre gauche. Les canoës jaunes ! Sur place vous trouverez : Un très grand parking gratuit et ombragé pour stationner votre véhicule Des toilettes À côté de notre accueil, vous pourrez profiter d’un restaurant, de jeux pour enfants, de tables de pique-nique. La plage est accessible à tous. Si vous avez fait une réservation en ligne, présentez-vous devant la caisse “RESERVATION EN LIGNE“. Ainsi, vous n’aurez pas à suivre la file d’attente pour régler votre balade en canoë et gagnerez parfois un temps précieux ! Si vous avez réservés par téléphone ou si vous n’avez pas réservé du tout, rendez-vous à la caisse principale. Vous pourrez choisir entre un Canoë ou un Kayak selon vos envies. Les chiens sont acceptés (il ne faut pas qu’ils soient attachés en laisse), et la capacité maximal par canoë est 250 kg. De quoi prendre avec vous un container étanche que nous proposons à la location, pour stocker pique-nique, serviettes, effets personnels et appareils photos. Ensuite direction l’équipement : Le gilet de flottaisons, indispensable et obligatoire. Nous proposons 5 tailles différentes, adaptées à toutes les morphologies. Les pagaies. Simples ou doubles, grandes, petites ou moyennes (selon votre taille). Notre équipe composée en plein été de plus de 30 personnes est présente pour vous donner un petit cours de navigation avant de monter dans votre canoë. Bien équipés et conseillés, direction la plage pour monter dans votre embarcation. Un petit coup de pouce pour le démarrage et vous voici sur l’eau, passant rapidement sous le premier pont de Vitrac-port. Une belle journée en prévision ! Conseils : Vous aurez pris soin de vous enduire de crème solaire si le soleil est présent (attention à l’effet de réverbération sur l’eau), de mettre un couvre-chef, et de vous être chaussés de chaussures d’eau ou fermées (une paire de basket peut tout à fait convenir). En effet, vous devrez mettre les pieds dans l’eau pour monter ou descendre de votre embarcation, et ici ce sont des plages de galets, ça n’est pas très stable, ça glisse et ça peut couper. La descente Vous voici sur l’eau, naviguant à votre rythme. En canoë, celui qui dirige, c’est celui qui est à l’arrière. Et accessoirement aussi celui qui ne boit pas… trop… Attention à la répartition des rôles ! Si vous n’avancez pas, mais tournez en rond, c’est sans doute qu’il faut inverser les rôles… ou que vous n’avez pas été attentifs aux recommandations… Mais pas d’inquiétude, en général, la prise en main est rapide ! La personne qui est devant est souvent chargée de faire les photos et vidéos, mais doit pagayer, le canoë est un sport d’équipe ! Pour ceux qui sont en seul en kayak, vous ne devrez compter que sur vous-même ! Vous pourrez vous accorder quelques pauses (visites, pique-nique, baignade) pour vous laisser guider au rythme de la Dordogne. Selon la saison et le niveau de l’eau, la Dordogne peut être plus ou moins facile à naviguer. Il n’y a pas de “rapides”, mais en été, en cas de canicule, il faudra donner de beaux coups de pagaies pour finir votre descente et ne pas manquer la dernière navette (voir plus bas). Cela dit, il n’y a pas de capacité sportive particulière à avoir